Le cochon

Comme je vois que le cochon inspire beaucoup certains de mes lecteurs, je vais donc parler du cochon.

Ce qu'on appelle le cochon, ici, en forêt de Beaumont le Roger, dans l'Eure, c'est ce que tous les autres appellent le sanglier.

Le cochon a cela de particulier qu'il est responsable de beaucoup d'accidents de la route. Il traverse inopinément sans prêter la moindre attention aux voitures qui circulent et il faut parfois une bonne maitrise pour l'éviter.

Il y a de ça quelques années, l'un d'eux, un magnifique mâle, m'a abordé du côté gauche, a emporté mon rétroviseur et rebondi sur mes portières, cabossant ma voiture sur toute la longueur. Je précise que ça ne l'a pas arrêté. Après une cabriole sur la route, il est reparti en courant tout aussi vite. J'ai ramassé mes morceaux et je suis rentrée chez moi.

Certaines voitures ne repartent pas. Je ne poste pas de photos, il y a assez d'endroits sur le web où trouver ces étalages de carrosseries tordues entremêlées des victimes de la collision, car bien souvent, le cochon y laisse sa peau.

Si ça arrive, évitez de faire comme ces inconscients qui croyaient avoir tué un sanglier sur la route et l'ont mis dans leur voiture pour le ramener chez eux. En cours de route, ils se sont arrêtés sur le parking d'un supermarché pour aller faire quelques courses et lorsqu'ils sont revenus, le sanglier, seulement étourdi, s'était réveillé, avait dévasté tout l'intérieur de la voiture et se trouvait toujours à l'intérieur, très énervé.

Celui-ci me surveillait tandis que je prenais des photos du monument élevé à la place de la chapelle Saint Blaise de Sébécourt, en pleine forêt, au mois de mai dernier.

On voit surtout des genêts. Je me disais qu'il allait peut-être s'approcher, alors je me suis installée dans la voiture, mais aussitôt la portière fermée, lorsque j'ai de nouveau regardé au delà de ces genêts, il avait disparu.

Le sanglier se méfie des humains et il a bien raison.

3 commentaires:

  1. Bonjours, j'ai habité 15 ans aux clos a sebecourt et il m'est impossible sur le net de retrouvé des photos du monument en question ! Pouriez vous m'en faire parvenir SVP ?

    RépondreSupprimer
  2. Mais, que savez vous de l'histoire du site en question ?

    RépondreSupprimer
  3. Et bien, si je n'ai pas publié ces photos, c'est que je n'ai pas vraiment trouvé d'informations sur cet endroit, je sais juste qu'il s'agissait d'une léproserie.

    RépondreSupprimer