Marmite dieppoise

La Manche est riche en poissons plats, soles, limandes, plie, carrelets, turbot. C'est avec ceux-ci et aussi avec la lisette de Dieppe, qui est un petit maquereau, que l'on prépare la délicieuse marmite dieppoise.
Parfois, il est difficile de se procurer ce qu'on veut, surtout si on n'est pas près de la mer, ou c'est hors de nos moyens, alors on triche un peu et on met le poisson qu'il est possible de trouver.


Comme pour toutes les recettes normandes, il vaut mieux ne pas être pressé pour réaliser la marmite dieppoise. Prévoyez une heure et demie.

Ingrédients :
Poissons du marché dont vous ferez lever les filets (qsp).
quelques noix de coquilles saint-Jacques
2 grosses crevettes roses cuites et 1 langoustine par personne
1 poignée de moules par personne
beurre
huile d'olive
Sel, poivre
1/2 verre de vin blanc sec
poireau, carotte
15 gr de fécule
40 cl de crème fraîche
fumet de poisson.


Nettoyer les moules et les faire ouvrir à couvert sur feu vif.
Garder le jus des moules, oter les coquilles et les remettre dans leur jus. Mettre de côté.

Couper les légumes en julienne. Mettre les légumes à blanchir jusqu'à ce qu'ils soient attendris, puis les faire suer avec dans une poêle avec un soupçon d'huile d'olive à feu doux. arrêter la cuisson avant que les légumes prennent de la couleur, saler, poivrer. Mettre de côté.

Laver les filets de poissons et les coquilles Saint-Jacques. Tamponner avec du papier absorbant.

Mettre le beurre dans une poêle chaude et faire dorer les filets de poissons à feu très doux. Faire cuire les langoustines. Cuire les Saint-Jacques 1 mn de chaque côté également dans du beurre. mettre tout ça de côté.

Il est temps de faire la sauce.

Dans une casserole sur feux doux, faire fondre une noix de beurre. Ajouter le jus des moules, 2 cuillères à café de fumet de poisson, un demi verre de vin blanc sec et laisser 3 minutes au feu. Ajouter la crème fraîche. Rectifier l'onctuosité de la sauce avec la fécule qu'on délaye préalablement dans un peu d'eau. Ajouter tout ce qu'on a mis de côté, moules, légumes, noix de saint-Jacques, poisson, sauf les langoustines. Mélanger délicatement.

On peut servir dans un plat creux ou préférer des cassolettes individuelles. Décorer avec les langoustines.
Bon appétit.

2 commentaires:

  1. Comme on est un peu loin de la mer dans mon coin des Prairies... p'têt ben que j'vais essayer c'te recette normande... mais p'têt pas. Parce que t'sé... le poisson nous arrive par chars à boeufs de Massilia...
    Blague à part, ça me met l'eau à la bouche!

    RépondreSupprimer
  2. Et bien, Doréus, nous en sommes pas loin de la mer, mais il m'arrive souvent d'aller pêcher le poisson... dans le congélateur.

    RépondreSupprimer